Le fonds Nordea Asset management a décidé de désinvestir le numéro 1 mondial de la viande, JBS, en raison notamment du risque de déforestation., @ Daniel Beltra / Greenpeace

L'ACTU

Le numéro 1 de la viande, le brésilien JBS, lâché par Nordea AM en raison du risque de déforestation

 Article réservé aux abonnés|Par  Béatrice HÉRAUD|Publié le 05/08/2020

Le fonds d'investissement Nordea Asset Management a annoncé s'être retiré du capital de l'entreprise brésilienne JBS, numéro un mondial de la viande. En cause : son lien dans la déforestation en Amazonie mais aussi ses mauvaises pratiques sanitaires en période d’épidémie intense au Brésil.

Le risque financier lié au non-respect de la biodiversité par les entreprises devient très matériel. C’est ce que vient très clairement de montrer le fonds d’investissement Nordea Asset Management en se retirant de JBS, numéro 1 mondial de la viande en raison de son impact sur la déforestation en Amazonie. En prenant cette décision, le comité d’investissement responsable du plus grand groupe financier d’Europe du Nord (220 milliards d’euros sous gestion) envoie un signal fort au marché. Et ce, alors que les enquêtes s’accumulent sur les mauvaises pratiques du géant de l’agroalimentaire et que la pression des investisseurs monte sur les questions de déforestation.

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne