Le principal fonds de pension néerlandais ABP abandonne les énergies fossiles

@CCO

L'ACTU

Le principal fonds de pension néerlandais ABP abandonne les énergies fossiles

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 03/11/2021

Au moment de la COP 26, le fonds de pension néerlandais ABP aux plus de 500 milliards d’euros d’actifs sous gestion, a décidé de désinvestir de la production de charbon, pétrole et gaz. Il répond en cela à la demande de membres, mais réagit aussi aux faibles résultats obtenus par sa politique d’engagement actionnarial. Il veut aller vite, avec une première échéance début 2023. Mais, selon un rapport de Reclaim Finance sur les engagements "Net Zero", encore trop peu de détenteurs d’actifs prennent de position aussi forte qu’ABP.

En 2023, ce sera presque fini ! Le fonds de pension néerlandais ABP a annoncé qu’il allait désinvestir de tous les producteurs d’énergie fossile, aussi bien dans les secteurs du charbon, du gaz que du pétrole. L’annonce n’est pas anodine pour ABP, qui détient près de 15 milliards d’euros de participation dans ces secteurs, soit près de 3 % de ses actifs sous gestion. La plus grosse partie de ces investissements seront soldés dès le premier trimestre 2023.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable

1 € le premier mois*

*Pour l’offre « ACCESS »