Les actionnaires salariés d’EDF se rebellent contre la décision de l’État sur le prix de l’électricité

@EDF

L'ACTU

Les actionnaires salariés d’EDF se rebellent contre la décision de l’État sur le prix de l’électricité

 Article réservé aux abonnés|Par  Novethic, Arnaud DUMAS|Publié le 27/01/2022

Ils sont 80 000 actionnaires salariés, ils détiennent 1,32 % du capital d’EDF. Et leur épargne vient d’en prendre un coup. L’annonce de l’État, mi-janvier, d’augmenter la part d’électricité que le groupe doit vendre à prix cassés, a fait chuter le cours de Bourse. Selon les fonds d’actionnariat salarié, l’État a confondu son rôle de régulateur et celui d’actionnaire. Ils ont saisi le gendarme des marchés.

Leur sang n’a fait qu’un tour ! Quand Bercy a annoncé vouloir obliger EDF à augmenter la part d’électricité vendue à prix réduit à ses concurrents, les actionnaires salariés du groupe se sont mis en action. Et pour cause. La décision du gouvernement, prise pour tenter de contenir le prix galopant de l’électricité, devrait coûter près de 8 milliards d’euros à l’énergéticien déjà très endetté. Elle a fait tomber en flèche le cours de Bourse de l’ancien groupe public et fait fondre le bas de laine des salariés.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable