Les entreprises restent trop frileuses sur leur transformation vers un modèle bas carbone

@CCO

L'ACTU

Les entreprises restent trop frileuses sur leur transformation vers un modèle bas carbone

 Article réservé aux abonnés|Par  Novethic, Arnaud DUMAS|Publié le 09/03/2022

Bonne nouvelle ! Selon le CDP, les entreprises européennes sont de plus en plus nombreuses à communiquer sur leurs émissions de gaz à effet de serre et à prendre des engagements pour les réduire, validés par la Science-Based Targets initiative. Mais un rapport réalisé avec le cabinet Oliver Wyman montre de que les ambitions affichées sont encore loin d’être à la hauteur des objectifs de l’Accord de Paris, et que le passage à l’action concret peine encore à décoller.

Il y a encore des marges de progression… Le nombre d’entreprise reportant leurs données auprès du CDP (ancien Carbon Disclosure Project) et ayant pris des engagements validés par la Science-Based Targets initiative (SBTi) a progressé de 85 % entre 2020 et 2021. "La dynamique est vraiment engagée et des entreprises prennent le sujet à bras le corps, estime Marc Boilard, partner, responsable de la practice climat et développement durable chez Oliver Wyman. Mais on est encore loin du compte…" Malgré cette belle progression, seul un quart des entreprises européennes ont en effet pris de tels engagements. Et seulement 16 % ont pris des engagements alignés sur une trajectoire de réchauffement climatique à 1,5°C conforme à l’Accord de Paris.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable