Plusieurs fonds de pension britanniques ont décidé de ne plus investir dans les énergies fossiles. @CCO

L'ACTU

Les fonds de pension britanniques mettent la pression sur le climat

 Article réservé aux abonnés | Par   Arnaud DUMAS |Publié le 03/02/2020

De nombreux fonds de pension locaux au Royaume-Unis ne veulent plus investir leur argent dans les énergies fossiles. Le Brunel Pension Partnership, aux 30 milliards de livres d’actifs sous gestion, veut transformer l’industrie financière pour la pousser à prendre en compte la matérialité du risque climatique. Il écartera toutes les sociétés de gestion qui ne s’y conformeront pas.

Le Brunel Pension Partnership n’y va pas par quatre chemins. Cette organisation, qui gère les investissements d’une dizaine de fonds de pension britanniques, a décidé d’arrêter de travailler avec les sociétés de gestion dont les performances en termes de changement climatique ne seraient pas suffisantes. Brunel a passé en revue plus de 500 stratégies d’investissement et questionné 130 gérants d’actifs pour connaître la manière dont ils intègrent le climat dans leur gestion.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque semaine :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne