Pour le ministère du travail américain, les considérations ESG doivent être écartées de la gestion des fonds de pensions., @Ipoba

L'ACTU

Les fonds de pensions américains sommés de séparer finance et ESG par le Ministère du Travail

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 30/07/2020

Un projet de refonte de la réglementation des obligations auxquelles sont soumis les fonds de pension par le Ministère du travail américain, a mis le feu aux poudres. En consultation jusqu’au 30 juillet, elle veut leur faire écarter les considérations ESG pour se focaliser sur des "données financières". Elle néglige ainsi la "matérialité" des risques environnementaux et sociaux, à commencer par le changement climatique. La contre-attaque s’organise.

Le 23 juin, le ministère du Travail des Etats Unis (Department Of Labor) a publié sa nouvelle proposition de réglementation sur les obligations auxquelles sont soumis les fonds de pension concernant l’intégration de critères ESG. À l’encontre de la réglementation européenne qui favorise leur prise en compte pour une meilleure analyse des risques, le texte américain fait marche arrière toute, considérant qu’il faut éviter des démarches qui ne seraient pas "financières". Le projet est en consultation jusqu’au 30 juillet et les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) s’activent pour tenter d’en limiter la portée. Ils appellent leurs signataires à la mobilisation, au moins pour prolonger le délai de consultation sur ce projet qui, au minimum, sème la confusion