L'Essentiel de la Finance durable
Les investisseurs face à l’épineuse question du déclin de la production des majors pétrolières

, @CCO

L'ACTU

Les investisseurs face à l’épineuse question du déclin de la production des majors pétrolières

 Article réservé aux abonnés|Par  Paul KIELWASSER|Publié le 10/06/2021

Le rapport Net Zéro de l’Agence Internationale de l’Énergie et les succès en assemblées générales ont mis les investisseurs en position de force pour enterrer le modèle de "major pétrolière". Au cœur de cette ambition, le déclin de la production d’hydrocarbures ouvre un nouveau débat stratégique, nourri de projections contradictoires et en butte à des enjeux économiques importants.

En l’espace de dix jours, c’est toute la puissance des "Big Oil" qui a vacillé, mise à mal par son ancien allié l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) et les turbulences secouant ses trois fleurons, Exxon, Chevron et Shell. Alors que la fin du modèle de la "major pétrolière" se dessine, les cabinets de recherche spécialisés Wood Mackenzie et Rystad Energy soulignent les enjeux du déclin de la production de ces entreprises, mis à l’agenda par des investisseurs en position de force.