L'Essentiel de la Finance durable
Les stratégies net-zéro des majors pétrolières sous le feu des critiques à l’heure des assemblées générales

Bernard Looney, le directeur général de BP, a dû répondre à de nombreuses questions d'actionnaires relatives au climat lors de l'AG du groupe., @BP

L'ACTU

Les stratégies net-zéro des majors pétrolières sous le feu des critiques à l’heure des assemblées générales

 Article réservé aux abonnés|Par  Paul KIELWASSER|Publié le 17/05/2021

Certaines majors pétrolières européennes pensaient alléger la pression de leurs actionnaires activistes en dévoilant des stratégies net-zéro. Celles-ci se trouvent, au contraire, au cœur de vifs débats sur leur manque d’ambition ou les obstacles à leur mise en application. L’assemblée générale de BP a livré quelques clés pour comprendre les questions qui animeront aussi celles de Shell et Total.

Les stratégies net-zéro présentées par les majors pétrolières répondent-elles à leurs besoins de transformation face aux enjeux de la transition, tout en étant compatibles avec des objectifs climatiques crédibles ? Les actionnaires en doutent et sont de plus en plus réticents à signer des chèques en blanc. Bernard Looney, le directeur général de BP, a été forcé à une véritable plaidoirie lors de l’assemblée générale du 12 mai, bien que les divisions au sein de la coalition Climate Action 100+ aient prévenu tout vote de défiance.