Malgré la tenue d’un sommet, les Brics ne font plus recette auprès des investisseurs

ce d

L'ACTU

Malgré la tenue d’un sommet, les Brics ne font plus recette auprès des investisseurs

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud Dumas|Publié le 29/06/2022

Le concept des Brics a vingt ans. Si la Russie et la Chine ont tenté d’en raviver la flamme juste avant le sommet du G7 en Allemagne au cours d’un Sommet en ligne, les cinq pays émergents ou en développement montrent néanmoins de fortes disparités, tant politiques qu’économiques. Les investisseurs se sont progressivement éloignés de ce concept, pour une approche plus nuancée.

La réunion s’est tenue seulement quelques jours avant l’ouverture du sommet du G7, en Allemagne. Les dirigeants des cinq pays formant les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) se sont réunis de manière virtuelle, au cours d’une journée de conférence organisée par la Pékin, avec l’intention de renouveler leurs coopérations et de renforcer leurs liens. "Nous rappelons l’importance d’améliorer encore la solidarité et la coopération des Bics sur la base de nos intérêts communs et de nos priorités clés, pour renforcer notre partenariat stratégique", ont déclaré les chefs d’États à l’issue du sommet des Brics. 

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable