, @Novethic

L'ACTU

Marché de la finance durable : il faut des données de marché fiables pour repérer les appellations trompeuses

Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 09/12/2020

Près de 11 000 milliards d’euros soit 45 % des actifs européens intègrent d’une façon ou d’une autre des critères ESG, selon l’étude publiée en novembre par l’EFAMA, l’association européenne de la gestion d’actifs. Ces chiffres spectaculaires cachent des pratiques très hétérogènes, c’est pourquoi il est important de disposer de données fiables sur ce marché de plus en plus attractif pour les investisseurs et les promoteurs de fonds.

Novethic lance aujourd’hui une nouvelle offre permettant de mieux connaître le marché européen de la finance durable. Ces Market Data rassemblent des données publiées à un rythme trimestriel sur trois périmètres : les fonds durables distribués en France, l’offre de fonds européens labellisés et les fonds verts européens. Chacun des trois permet de mieux comprendre ce marché protéiforme au sein duquel chaque gestionnaire de fonds a sa propre définition de la durabilité.

Pour mettre en valeur l’incroyable développement qu’a connu l’investissement responsable sur une quinzaine d’années, on peut se focaliser sur la croissance des volumes d’actifs intégrant des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG). C’est le cas de l’étude publiée par l’EFAMA (Association européenne des fonds et de la gestion d’actifs) en novembre 2020, qui évalue à environ 11 000 milliards d’euros le volume d’actifs intégrant d’une façon ou d’une autre un critère ESG. Les principales approches sont la sélection d’actifs sur des notations ESG (10 700 milliards), l’exclusion de secteurs ou d’entreprises controversés (8000 milliards) et l’engagement actionnarial (10 200 milliards), la grande majorité des actifs combinant les trois pratiques. Les approches thématiques restent minoritaires, avec 2000 milliards d’euros d’actifs. 

Montée en puissance de la finance durable

Ces chiffres témoignent de la montée en puissance d’un mouvement qui n’était qu’une niche de quelques dizaines de millions d’euros au début des années 2000. Mais leur volume même laisse songeur sur la capacité de ces approches ESG, apparemment si répandues, à transformer la gestion d’actifs pour la mettre au service d’objectifs ESG de l’Union Européenne. 

Au moment où celle-ci s’apprête à demander des reporting d’impact précis aux fonds durables, à exiger des informations sur les parts vertes conformes à la taxonomie et alors que les conseillers financiers vont devoir parler durabilité avec leurs clients, il est important de pouvoir être plus précis sur les caractéristiques de l’offre. Il faut pouvoir différencier les différentes formes de fonds climat ou bas carbone, trier entre les fonds verts, ceux qui ont un label vert et ceux qui se contentent d’une vague promesse environnementale. Avec Market Data, Novethic veut suivre au plus près les évolutions d’un marché qui devrait accélérer encore plus spectaculairement son décollage à partir de 2021. ■


Popup de la lettre d'information! Le snippet pop up de la lettre d'information est effectif sur cette page. Cliquez C'est ici pour éditer le contenu du dialogue