Mark Carney, ancien gouverneur de la Banque d'Angleterre, est conseiller pour la finance du gouvernement britannique pour la COP 26., @BofE

L'ACTU

Mark Carney espère que les États rendent obligatoire le reporting TCFD sur les risques climat

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE et Arnaud DUMAS|Publié le 14/10/2020

Mark Carney qui a lancé en 2015 la Task force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD), cadre de reporting sur les risques climat pour les entreprises, estime aujourd’hui qu’il est nécessaire de rendre ce reporting obligatoire, les démarches volontaires ayant montré leurs limites. C’est le message qu’il a adressé aux membres de l’initiative finance du Programme des Nations Unies pour l’Environnement en tant que conseiller spécial du gouvernement britannique pour la COP 26.

Ancien président du Conseil de Stabilité Financière du G20, Mark Carney a appelé à tourner la page des engagements volontaires lors de la Global Round Table organisée par l’UNEP FI le 13 octobre. Il estime qu’il est temps que les gouvernements et les régulateurs obligent les acteurs économiques à reporter sur leur exposition aux risques climatiques et sur la stratégie mise en œuvre pour y faire face. 

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne