Neutralité carbone, biodiversité, exclusions sectorielles… Les politiques des banques européennes sont encore loin du compte

@CCO

L'ACTU

Neutralité carbone, biodiversité, exclusions sectorielles… Les politiques des banques européennes sont encore loin du compte

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 08/09/2021

ShareAction a évalué les stratégies climatiques et biodiversité de 25 grandes banques européennes. Le bilan est mitigé pour l’organisation, qui décerne des bons points à certaines banques selon les thèmes étudiés (engagement de neutralité carbone, communication, politiques sectorielles, biodiversité, etc.). Mais constate qu’aucune ne parvient à cocher toutes les cases. Elle appelle les banques à muscler leurs engagements d’ici la COP 26 en novembre.

Les banques européennes font sans doute partie de celles qui avancent le plus vite sur les questions climatiques et environnementales. Et pourtant, selon une étude publiée par ShareAction, elles sont encore loin d’avoir tout bon sur tous les sujets ! L’organisation britannique a évalué les politiques de 25 établissements bancaires en matière de neutralité carbone, de communication des émissions, de stratégies sectorielles, de biodiversité et de rémunération des dirigeants. Pour chaque thème, des bonnes pratiques sont mises en avant dans le rapport.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable

1 € le premier mois*

*Pour l’offre « ACCESS »