Rishi Sunak, le ministre des Finances du Royaume-Uni, veut faire de la City une place financière leader de la finance verte., @CCO

L'ACTU

Offensive de la Grande Bretagne sur la finance verte

 Article réservé aux abonnés|Par  Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 13/11/2020

Le ministre des Finances britannique a annoncé un plan d’attaque en début de semaine pour devenir rien moins que "le leader mondial de la finance verte". Rishi Sunak a décliné les divers axes d’une stratégie visant à verdir la City pour continuer à en faire un marché financier attractif post Brexit. Les observateurs saluent l’initiative, mais soulignent que la priorité devrait plutôt être un accord avec l’Union Européenne qui pourrait s’étendre à la finance durable !

Le gouvernement britannique passe à l’offensive sur la finance verte soucieux de conserver son attractivité à la place financière de Londres dans un univers post Brexit. La City souffre pourtant d’un handicap de taille : pas de licornes de la tech dans son indice phare, le FTSE 100, mais des valeurs financières, de l’énergie ou de l’extraction minière toutes très exposées aux conséquences de la crise. 

Exclusivement réservé aux abonnés Essentiel
Déjà abonné ? Se connecter

Retenez l’essentiel de la finance
durable : meilleures pratiques,
tendances à suivre et
décryptages d’experts

Profitez d’une analyse unique de
ces marchés en pleine expansion
et d’une veille sur les nouveaux
risques ESG

Bénéficiez de briefs
opérationnels sur les
dispositifs réglementaires et
outils de la finance durable

Je m'abonne