L'Essentiel de la Finance durable
Perte de biodiversité : vers la plus grande crise financière de l’histoire

, DR

L'ACTU

Perte de biodiversité : vers la plus grande crise financière de l’histoire

 Article réservé aux abonnés|Par  Ludovic DUPIN|Publié le 18/09/2021

Près d’un million d’espèces sur Terre ont disparu ou sont menacées de l’être. Si c’est un drame éthique et biologique, c’est aussi une menace financière majeure qui pourrait conduire à la pire crise de l’histoire, selon la professeure canadienne Diane-Laure Arjaliès. Chaque semaine, l’Essentiel de la Finance Durable vous pointe une contribution d’experts qu’il ne fallait pas louper, cette semaine la TNFD, Barnabé Colin d’Axa et Adam Anders d’Anterra Capital.

Diane-Laure Arjaliès, professeur à la Ivey Business School at Western University au Canada, a publié une tribune très remarquée dans le Financial Times. Titrée "Backing biodiversity to save ourselves" (soutenir la biodiversité pour nous sauver), l’experte prévient que la résilience du secteur de la finance, observée lors de la crise de 2008 ou lors de celle du Covid, risque de ne pas suffire face au risque de crise de la biodiversité.