Pour se transformer, les ETI commencent à se mettre à l’impact

@ScottWebb/Unsplash

L'ACTU

Pour se transformer, les ETI commencent à se mettre à l’impact

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud Dumas|Publié le 17/06/2022

Geneo Capital vient de lancer un fonds dédié aux ETI, sous forme de dette liée à des objectifs de transformation écologique. Un mouvement qui commence à prendre de l’ampleur parmi ces entreprises de taille intermédiaire, moins documenté que celui des groupes cotés, mais qui se heurte à des freins technologiques et financiers.

La transition vers une économie bas carbone ne se fera pas sans elle. Les Entreprises de taille intermédiaire (ETI) sont plus discrètes que les grands groupes, car souvent non cotées, mais leur position dans l’économie française, dans des secteurs cruciaux pour la transition écologique comme l’industrie, l’agroalimentaire, le BTP, etc., les rend incontournables. À l’abri des regards, elles sont de plus en plus nombreuses à s’engager dans une transformation de leur modèle pour prendre en compte les enjeux de réduction des émissions de gaz à effet de serre ou encore des solutions d’économie circulaire. Mais la question du financement se pose pour accompagner ce changement de modèle.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable