Rémunération, Succession et Climat : les trois thèmes qui vont animer les AG 2022

La rémunération de Carlos Tavares, directeur exécutif de Stellantis, est contestée par certains actionnaires. , @CCO

L'ACTU

Rémunération, Succession et Climat : les trois thèmes qui vont animer les AG 2022

 Article réservé aux abonnés|Par  Novethic, Anne-Catherine HUSSON TRAORE|Publié le 30/03/2022

Les AG du printemps 2022 devraient être plus mouvementées que celle de 2021 où les mesures sanitaires limitaient les possibilités de débats. Les investisseurs responsables français préparent leurs votes d’opposition aux pratiques ESG non conformes à leurs attentes. Les rémunérations trop élevées, à commencer par celle du patron du groupe automobile Stellantis Carlos Tavares, les préoccupent, tout comme les successions mal préparées sans oublier les stratégies climatiques insuffisantes.

"Les hausses spectaculaires d’augmentation vont être contestées si leurs montants semblent exagérés ou si elles n’ont pas vraiment de justification", explique Loïc Dessaint, pilote de la recherche sur la gouvernance de Proxinvest, conseil en exercice de droit de vote. Le premier cas devrait être celui de Stellantis. Les actionnaires seront derrière l’écran de leur ordinateur le 13 avril prochain car l’entreprise de droit néerlandais applique les mesures de prévention du Covid-19 des Pays-Bas tout comme ses règles de calcul des rémunérations des dirigeants ! 

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable