Le 2 juillet dernier, le Royaume-Uni a adopté une stratégie pour verdir son système financier., @FreeImages

L'ACTU

Royaume-Uni : la stratégie pour verdir la finance résistera-t-elle à Boris Johnson ?

Par  Arnaud DUMAS|Publié le 05/08/2019

La Green Finance Strategy au Royaume-Uni, lancée en juillet par le gouvernement de Theresa May, vise à faire de la City un hub de la finance durable. L’arrivée de Boris Johnson aux affaires a pour l’instant relégué l’action climatique au second plan. Des échéances prochaines devraient le rappeler à l’ordre, mais la question des ambitions en termes de verdissement de l’économie du nouveau premier ministre demeure posée.

La nomination de Boris Johnson au 10, Downing Street, remettra-t-elle tout en question ? Londres se positionne depuis plusieurs mois pour devenir un véritable hub de la finance durable, la puissante City ayant reçu le soutien du gouvernement britannique qui a publié, le 2 juillet, sa "Green Finance Strategy" (stratégie finance verte). Depuis, cependant, l’arrivée de Boris Johnson a remis la question de la finance verte et de l’environnement au second plan, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 octobre occupant pleinement le nouveau premier Ministre.

"Il n’y a pour l’instant pas de raison de penser que l’on reviendra en arrière sur la finance durable, même si ce n’est pas la priorité du moment", estime Kate Levick, la responsable du programme sur la finance durable d’E3G, le think tank spécialisé dans le changement climatique. Des échéances prochaines devraient toutefois rappeler le gouvernement à l’ordre. D’abord, la deuxième "Green Great Britain Week", l’événement organisé par le gouvernement qui se tiendra du 4 au 8 novembre 2019, dont le thème sera la transition vers une économie neutre en carbone.