Royaume-Uni : le parlement veut soulever le capot des alliances "Net zero"

@CCO

L'ACTU

Royaume-Uni : le parlement veut soulever le capot des alliances "Net zero"

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud Dumas|Publié le 03/06/2022

Le Royaume-Uni est-il vraiment en route pour la neutralité carbone ? C’est ce que les parlementaires de l’Environmental Audit Committee veulent savoir, en menant l’enquête auprès du secteur financier. Ils veulent déterminer si les engagements pour la neutralité carbone, pris notamment dans le cadre des différentes alliances "Net zero" pendant la COP26, sont suivis d’effets et si le désengagement des énergies fossiles est en cours. Le gouvernement britannique semble moins inquiet de la feuille de route climatique, et vient d’approuver le lancement d’un nouveau champ gazier en Écosse.

Les fêtes du jubilé de la Reine Elizabeth II ne sont pas les seuls événements à se produire de l’autre côté de la Manche. Les parlementaires britanniques n’oublient pas la lutte contre le réchauffement climatique et les ambitions du royaume d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Une commission d’enquête s’intéresse au rôle du secteur financier pour y parvenir, et plus spécifiquement aux institutions ayant rejoint les différentes alliances pour la neutralité climatique, réunies depuis la COP26 sous l’ombrelle du Gfanz (Glasgow Financial Alliance for Net Zero).

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable