Un nouvel australien à la tête des PRI malgré la faible contribution du pays à la finance durable

@PRI

L'ACTU

Un nouvel australien à la tête des PRI malgré la faible contribution du pays à la finance durable

 Article réservé aux abonnés|Par  Novethic Essentiel|Publié le 05/11/2021

Depuis leur création en 2006, les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) sont dirigés par des Australiens. Une situation paradoxale puisque les signataires australiens de l’initiative représentent 6 % des 4400 investisseurs s’engageant à intégrer des critères ESG dans la gestion de de leurs actifs et que le pays continue à défendre une économie carbo intensive à base de mines et de charbon. Le futur directeur des PRI désigné pour succéder à Fiona Reynolds s’appelle David Atkin.

La COP26 et les initiatives d’investisseurs sur le climat sont la première chose sur laquelle on tombe sur le site des Principes pour l’Investissement Responsable (PRI). Pourtant pas de trace d’engagement de cette nature ni même de politique d’investissement responsable sur le site de CBUS, le fonds de pension australien qu’a dirigé David Atkin, futur porte-parole de l’initiative. Il remplacera Fiona Reynolds, directrice générale australienne des PRI pendant huit ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable

1 € le premier mois*

*Pour l’offre « ACCESS »