Innovations à suivre sur le marché des obligations durables souveraines

@CCO

MARKET TRENDS

Innovations à suivre sur le marché des obligations durables souveraines

 Article réservé aux abonnés | Par  Anne Catherine Husson Traore | Publié le 06/06/2022

Certains lancent des obligations durables pour faire financer par les marchés des programmes variés et un peu exceptionnels. Le Japon préfère les obligations de transition aux green bonds pour financer sa transition énergétique, axée sur le nucléaire. En Pologne, c’est l’accueil des réfugiés ukrainiens. La France quant à elle propose d’indexer son obligation verte sur l’inflation. Les obligations durables, un département R&D pour certains États.

La Pologne émettra des obligations sociales pour financer l’accueil des réfugiés ukrainiens 

Le patron de la bourse polonaise a annoncé que son pays allait lancer des obligations sociales en 2023 pour faire face aux conséquences de l’accueil de 3,5 millions de réfugiés ukrainiens sur les services publics du pays. Il a affirmé que le gouvernement réfléchissait à l’attractivité financière de ses obligations tout en précisant que l’investissement dans ses social bonds comme pour les Green bonds est "qu’ils servent aux investisseurs à se sentir mieux parce qu’ils agissent pour la planète" ou les réfugiés ukrainiens. Cette obligation sociale fait écho à une recommandation récente de l’Icma (International capital market association), qui précisait comment le cadre des Social bonds pouvait être utilisé pour financer l’accueil des réfugiés.

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable