L’envolée des prix fait temporairement de l’ombre aux plans de sortie du charbon

@CCO

MARKET TRENDS

L’envolée des prix fait temporairement de l’ombre aux plans de sortie du charbon

 Article réservé aux abonnés|Par  Paul Kielwasser|Publié le 27/06/2022

Alors qu’une nouvelle nouvelle étude d’économistes du FMI quantifie plus précisément les gains socio-économiques permis par une sortie rapide du charbon, les derniers producteurs occidentaux du minerai affichent des résultats financiers exceptionnels. Cette rentabilité retrouvée achète quelques années de vie supplémentaires à des actifs dont le destin est pourtant scellé à long-terme.

Les prix du charbon se maintiennent à un très haut niveau, proche de 400 dollars la tonne pour le benchmark de référence australien ; et plus de 300 dollars pour le benchmark européen, sur fond de rebond de la demande post-Covid et d’efforts de substitution au gaz russe. Un niveau suffisant pour gonfler les revenus de Glencore, mais pas assez incitatif pour trouver un acheteur à la dernière mine australienne de BHP. Des circonstances fluctuantes qui ne hâtent cependant pas une sortie complète du charbon, pourtant l’option la plus désirable à long terme. 

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable