Les fonds durables ont la cote mais comment les trier sur des critères de qualité ?

@Novethic

MARKET TRENDS

Les fonds durables ont la cote mais comment les trier sur des critères de qualité ?

 Article réservé aux abonnés | Par  Anne Catherine Husson Traore | Publié le 10/05/2022

À l’occasion de la sortie de la nouvelle édition de son panorama des labels de finance durable européens, Novethic vous aide à repérer dans un océan financier durable les produits qui flottent le mieux parce qu’ils ont les sélections les plus exigeantes ! Entre les labels qui privilégient les critères ESG, ceux qui mettent l’accent sur les thématiques environnementales et les fonds classés article 8 ou 9 selon la nouvelle règlementation européenne, comment s’y retrouver ?

Le marché de la finance durable européenne s’étend constamment. Cette croissance des volumes montre que l’intégration de critères ESG progresse très vite, mais a-t-elle commencé à réorienter massivement les flux financiers vers des modèles plus durables ?

Au premier regard la croissance des volumes d’encours et de fonds semble une bonne nouvelle pour le taux de pénétration de la finance durable. Selon Morningstar, son poids dépasse les 45 % du marché de la gestion d’actifs européen avec 4180 milliards d’euros. Cela devrait suffire sur le papier à orienter les placements vers les entreprises en pleine transformation ce qui supposerait qu’elles soient toutes ou presque en train de mettre le cap sur la décarbonation, l’économie circulaire, le rééquilibrage des échelles de rémunération, la diversité de leurs dirigeants et autres critères ESG. La saison des AG qui bat son plein, montre qu’on en est encore loin. Comment identifier dans cette masse de fonds durables, ceux dont les modes de sélection permettent de faire vraiment la différence ?

Cet article est réservé aux abonnés

Faites confiance à Novethic Essentiel pour déchiffrer les dernières actualités de développement et finance durable