Thierry Philipponnat est directeur de la recherche et du plaidoyer de Finance Watch, et président de la commission climat et finance durable de l'AMF., @Franck Dunouau

PEOPLE

"Le bitcoin n’est pas un investissement, c’est un phénomène spéculatif", Thierry Philipponnat de Finance Watch

 Article réservé aux abonnés|Par  Arnaud DUMAS|Publié le 20/01/2021

La valorisation du bitcoin n’a cessé de grimper depuis le début de la crise sanitaire, dépassant les 40 000 dollars pendant quelques jours. De nombreux investisseurs en quête de plus-value ont saisi l’opportunité. Mais pour Thierry Philipponnat, directeur de la recherche et du plaidoyer de l’ONG Finance Watch, il ne s’agit que d’un phénomène spéculatif, loin des enjeux des investisseurs responsables. La technologie blockchain peut être utilisée à bien meilleur escient.

Le bitcoin enregistre des records de valorisation, de nombreux investisseurs s’y intéressent, comment l’analysez-vous ?

Il s’agit clairement d’un phénomène spéculatif et l’emballement d’une spéculation procède de la psychologie humaine : les investisseurs ont peur de louper la fête. Mais dans le cas du bitcoin, nous sommes face à une chaîne alphanumérique, donc une suite de chiffres et de lettres, qui vaut 40 000 dollars. Certes, elle est générée par un algorithme complexe, mais in fine, il ne s’agit que de cela, une chaîne alphanumérique sans aucun sous-jacent.