Un obligation à impact devrait être émise en 2020 avec pour ambition de protéger la population des rhinocéros noirs en Afrique du Sud et au Kenya. @Pixabay

SAGA BOND

La protection des espèces arrive au menu des investisseurs

 Article réservé aux abonnés | Par   |Publié le 29/07/2019

Nouveau développement sur le marché de la finance environnementale : le rhinocéros noir devient la première espèce dont la conservation sera financée par un instrument de marché dédié.

Le Rhino Impact Bond : c’est le nom imagé d’un produit financier innovant que la Zoological Society of London et Conservation Capital introduiront sur les marchés début 2020. Il s’agit d’une obligation à impact qui financera des programmes de conservation de populations de rhinocéros noirs au Kenya et en Afrique du Sud. La population de cet herbivore a décliné dramatiquement depuis les années 70, passant de 70 000 à 5 000 individus. 

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque mercredi :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne