Les Pays-Bas ont émis début mai un Green Bond de 6 milliards d'euros pour financer leur transition vers une économie bas carbone., @pxhere

SAGA BOND

Les Green Bonds deviennent les nouveaux outils verts du budget des États

Par  |Publié le 06/06/2019

Les Pays-Bas et Hong Kong sont venus allonger fin mai la liste d’une dizaine d’États ayant émis des Green Bonds. Le marché des obligations vertes souveraines n’est ouvert que depuis fin 2016, mais affiche déjà une forte dynamique. De plus en plus de gouvernements veulent profiter de l’appétit des investisseurs pour financer leur transition vers une économie bas carbone.

Les États sont de plus en plus nombreux à vouloir financer leur transition écologique avec des Green Bonds. Le mouvement est encore très récent, la première obligation souveraine verte ne remonte qu’à 2016. La Pologne avait emprunté 750 millions d’euros au mois de décembre 2016, devançant d’un mois l’émission française, plus conséquente, de 9,7 milliards d’euros. Depuis, les Green Bonds souverains se sont multipliés. Selon Climate Bond Initiative, 17,5 milliards de dollars de green bonds souverains ont été émis en 2018, contre un peu moins de 11 milliards de dollars en 2017.