Les Green et Social bond principles mettent en place des règles volontaires pour assainir le marché. @Investmentzen

SAGA BOND

Les Green et Social bond principles nomment leur conseil consultatif… sans Français

 Article réservé aux abonnés | Par   Arnaud DUMAS |Publié le 30/10/2019

Le conseil consultatif des Green et Social bond principles se réunira pour la première fois début 2020. Chargé de conseiller le comité exécutif sur l’évolution du marché, il ne contient pas d’organisations françaises, alors que la France est le troisième émetteur mondial de Green Bonds.

Le sujet des obligations vertes et sociales ne laisse pas indifférent le monde de la finance. Pour réunir son premier conseil consultatif pour les Green bond principles et les Social bond principles, l’Icma (International capital market association) n’a pas manqué de candidats. Elle a reçu près de 90 dossiers, pour les 40 places prévues dans la nouvelle entité, dont la création a été annoncée à l’assemblée générale des Green bonds au mois de juin dernier. Les Green bond principles et Social bond principles sont chargés de mettre en place des lignes de conduites volontaires sur la transparence et le reporting de ces obligations. Ces principes doivent assurer la mise en place de règles garantissant l’intégrité de ce marché encore jeune.

La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter

Décryptages des tendances
de marché, nouveaux outils
et stratégies innovantes

Analyses des pratiques
d’investissement
et de gestion responsables

Chaque mercredi :
ce qu’il faut retenir de
l’actualité Finance Durable

Je m’abonne